Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez|

Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Messages : 50
Age : 27
Localisation : Le dernier nightclub branché de Tokyo.
Humeur : Amusé.

Feuille de personnage
Statut :: Libertin
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
Lun 14 Juin - 13:32
  
    Jeong adorait l’entendre gémir, soupirer, se plaindre de plaisir et d’envie. Ce son paraissait encore plus délicieux que tous à ses oreilles, il avait tellement attendu pour l’avoir qu’il se devait de profiter avec plaisir de tout ce que son professeur lui accordait enfin. Ses gémissements semblaient juste divins, et réussir à lui donner autant de plaisir n’était que plus gratifiant pour Jeong, toujours aussi imbu de lui-même. Même les plaintes que Sea se torturait à retenir entre ses lèvres rendait la chose encore plus excitantes. L’entendre étouffer son plaisir ne fit qu’encourager son élève à aller encore plus loin, au lui donner tout ce qu’il pouvait, juste pour le sentir craquer, désespérément dépendant.

    - Tu... crois ?
    - J’en serais presque persuadé~
    dit-il entre deux gémissements.

    Jeong butait en lui avec de plus en plus d’ardeur, laissant son envie, son plaisir, prendre le dessous sur sa raison – s’il lui en restait encore. Ses lèvres s’attaquèrent de nouveau à sa peau blanche, mordant, suçotant celle qui frémissait et tremblait sous le passage de ses lèvres. C’était un régal de l’avoir ainsi à sa merci, le sentir plus faible que jamais entre ses bras, se rendre compte de tout le pouvoir qu’il avait sur son si délicieux professeur. Jeong émit un gémissement bien plus fort que les autres en même temps que Sea laissa s’échapper un léger cri.

    - Aaah... Jeong...!

    Un sourire ne tarda pas à s’afficher sur les lèvres de Jeong, comprenant qu’il arrivait à ce point terriblement plaisant. Non pas peu fier de pouvoir lui donner autant de plaisir, il ne fit qu’accentuai ses mouvements, butant plus avec plus d’ardeur au fond de son intimité pour tenter de lui procurer le plus de plaisir possible, avant de s’en écarter doucement, recommençant ce petit manège encore et encore.

    Il sentait Sea faiblir nettement entre ses bras, son corps devant de plus en plus instable porté sur ses mains. Quand bien même Sea y mettait de la force, à ce rythme-là, il n’allait pas tarder à flancher, et si lui-même n’arrivait pas à changer de position, son élève s’en occuperait. Jeong fit glisser une main contre son torse, profitant de sa chaleur, de la douceur de sa peau. Et, mordillant toujours sa peau avec plaisir, il glissa sa main contre le poignet droit de son professeur, l’obligeant à se baisse d’avantage pour venir s’appuyer sur son avant-bras. Entre deux mouvements de bassins, deux gémissements de plaisir, il fit de même de l’autre côté. Jeong se redressa légèrement, quittant la chaleur de Sea pour encore mieux apprécier le plaisir que lui procurait ce merveilleux moment. Ses mains empoignèrent de nouveau ses hanches, maintenant que Sea pouvait bien mieux s’appuyer et supporter les mouvements que Jong imposait sans retenue.

    Jeong gémissait en rythme avec ses allers et venus, laissant son plaisir s'exprimer chaque fois qu'il touchait le fond de l'intimité de Sea. C'était délicieux, incroyablement délicieux, et comment ne pas profiter pleinement de cette nuit tant attendue ? Il serra ses doigts un peu plus fort sur les hanches quasi-féminines de son professeur, alors que le son de sa voix s'élevait à présent dans toute la pièce, entrecoupant ses gémissements de quelques légers cris, toujours aussi rauques et puissants.

    Jeong se mordit la lèvre sous le plaisir qui l'envahissait, et savait bien qu'à ce rythme-là, il risquait de ne plus tenir bien longtemps. Il fallait avouer que son professeur était tout particulièrement excitant, et qu'à sa manière, il savait faire monter le désir à toute vitesse. Doucement, sa main droite dévia de nouveau vers le torse de son amant, descendant peu à peu vers son ventre, ne manquant pas d'effleurer au passage son piercing au nombril. Jeong glissa ses doigts contre le sexe toujours aussi tendu de Sea, et s'en empara, sans gène, pour commencer à le masturber. Il n'était pas du genre à y aller par quatre chemins, et il savait que tant qu'à faire jouir Sea, autant décupler son plaisir, et participer ainsi allégrement à son orgasme. Ce n'était pas mal, au contraire, de vouloir lui donner encore plus de plaisir, l'entendre faiblir sous ses gestes que le professeur semblait tant apprécier.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 72
Age : 31
Localisation : Plongé dans un bouquin...
Humeur : Ne pas sourire ne signifie pas ne pas être heureux...

Feuille de personnage
Statut :: Célibataire
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
Sam 19 Juin - 11:32
  
    Les coups répétés s'intensifièrent en moi, je pense que j'avais perdu la tête. Mes poings se resserrèrent sur le drap alors que mes bras tremblaient, mais c'était à peine si je m'en souciais... pourtant s'ils venaient à flancher je n'aurais plus le choix que de le remarquer, cela dit je préférais autant réussir à tenir le coup... arriverais-je seulement à bouger si j'y mettais toute ma volonté ? Sans doute pas, mon corps ne m'obéissait déjà plus. J'avais beau vouloir réprimer mes gémissements, mes lèvres entrouvertes les laissaient désormais passer. Tout ce que j'étais en mesure de faire, c'était de passer mes pensées en arrière-plan pour ne plus me concentrer que sur le corps de Jeong, ses bras passés autour de moi et la chaleur de son torse qui glissait contre mon dos.
    C'était un fait, je perdais la tête et les gémissements qu'il poussait près de mon oreille n'était pas pour m'aider à essayer de rester un minimum lié à la réalité. Je trouvais déjà sa voix sexy - si si, je l'avoue - mais alors là c'était totalement indescriptible... après ça, allais-je seulement pouvoir l'entendre parler sans être pris de grands frissons ? Sans me rappeler de cette soirée ?

    Je sentis finalement l'une de ses mains remonter sur mon torse, vers mon bras et il alla attraper doucement mon poignet pour que je me penche un peu plus, prenant appui sur mon avant-bras, je me laissai bêtement faire, aurais-je seulement été en état de résister ? Il fit ensuite, tout en douceur, la même chose avec mon autre bras. Un petit grognement s'étouffa dans ma gorge quand, s'agrippant à nouveau fermement à mes hanches, il se redressa, me privant de la chaleur de son torse. Mais ses coups de butoirs se firent plus fort et ses gémissements suivirent le même schéma. Nos voix résonnaient inlassablement entre les murs de ma chambre, éclatant, retombant, s'entrecoupant.

    Mon esprit s'embrumait, et dans cette torpeur je sentis l'une de ses mains redescendre sur mon torse, des frissons surgirent sur le tracé de ses doigts qui descendaient sans équivoque sur mon ventre, jouant une seconde avec mon piercing. Un léger cri venant de ma bouche surplomba les autres lorsque qu'il prit ma verge en main pour entamer un va-et-vient qui fit grimper encore plus le plaisir qui me submergeait. Comme si j'étais encore en mesure de supporter longtemps de tels assauts. Ma respiration était chaotique et mon corps tremblait de plus en plus. Je savais que je tiendrais plus longtemps, j'arrivais lentement à ma limite. La dernière lueur de lucidité dans mon esprit s'évapora alors que son prénom ne quittait plus mes lèvres.
    Ses coups de reins gardaient cette allure folle, me poussant de plus en plus à l'extase, dans un dernier cri, mes doigts se crispèrent d'un coup sur le drap et je me libérai dans sa main.



_________________
"j'ai un rêve étrange... une ombre errante
il semble que je puisse la voir mais je ne vois rien du tout, ce n'est qu'une illusion"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Age : 27
Localisation : Le dernier nightclub branché de Tokyo.
Humeur : Amusé.

Feuille de personnage
Statut :: Libertin
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
Jeu 1 Juil - 23:12
  
    Jeong sentait le corps de Sea totalement faiblir sous le sien, trembler sous les coups de reins et les caresses qu’il lui imposait avec envie. Et à présent plus aucun doute ne subsistait sur le plaisir qu’il arrivait à lui donner. Tous ses gémissements, ses soupirs fendaient le silence qui régnait dans l’appart, emplissant la pièce, avec ceux de Jeong, d’une chaleur incessante. Sa respiration se fit de plus en plus haletante, alors que les vas et viens sur sa verge se faisaient encore plus rapides, sans calmer un seul instant ses mouvements de bassins. A présent, il voulait juste le faire jouir, le faire regretter de ne pas s’être donné à lui bien plus tôt, qu’il comprenne que seul son élève pouvait lui faire cet effet-là. Et il savait qu’il n’y manquerait pas, bien trop sûr de lui et arrogant, pour douter un seul instant de la manière presque surnaturelle avec laquelle son charme agissait sur son professeur. Ce n’était pas tout ce qui plaisait aux autres, tout ce qui les tentait, Sea avait d’autres motivations, à croire que ce n’était pas les même choses qui l’attirait, et à vrai dire, cela paraissait presque incompréhensible pour Jeong. Mais du temps qu’il tombait dans ses bras… Peu importe la manière après. Seul le résultat compte le prétentieux héritier.

    Il entendait son prénom, à moitié crié, à moitié soupiré, entre toutes les plaintes de plaisir qu’expirait Sea. Et dans le dernier cri de Sea, plus puissant encore que les autres, Jeong sentit le corps de son amant se contracter, ses mains se crisper tout contre les draps, il vit son dos se courber se courber violemment, magnifiquement cambré, avant qu’il ne jouisse enfin et libère tout son plaisir entre ses doigts. C’était juste délicieux de le sentir avoir finalement son orgasme, tout aussi violent et puissant qu’il l’avait espéré. Il cessa ses mouvements autour de son sexe, et en profitant pour se reconcentrer sur ses coups de reins qu’il lui imposait toujours avec ferveur. L’orgasme de Sea n’avait fait que l’exciter encore un peu plus, sentant de terrible vague de chaleur, de plaisir traverser son corps à toute allure. Il n’y avait que son professeur pour lui faire cet effet-là, il le savait, c’était juste terriblement plaisant d’être en lui, et faire l’amour était plus agréable qu’avec n’importe.

    Les mains de Jeong s’agrippèrent plus violemment à ses hanches encore, alors qu’il sentait son orgasme arriver sans aucun moyen de le retenir. Il se mordit la lèvre avec peine, avant de finalement laisser éclater un dernier grondement de plaisir, plus puissant encore que les autres, devinant presque à travers le prénom de son amant, qui s’échappa avec envie. Et avant même de le prévenir de quoi que se soit - ses gestes étaient bien assez explicites - Jeong jouit, s’arrêtant quelques secondes au fond de son intimité, alors que tout son corps fut traverser de ce plaisir tout bonnement indescriptible. Il resta ainsi, profitant des derniers frissons dont sa peau se parcourait inlassablement. C’était tellement… Tellement bon. Et encore bien plus avec Sea, lui-même ne devait pas se rendre compte de l’effet qu’il avait sur son élève. Son cœur battait à toute allure, tapant avec force contre sa poitrine. Sa respiration tout aussi saccadée, il ferma les yeux doucement pour tenter de se calmer. Jeong donnait encore quelques coups de reins mécaniques, et ralentit peu à peu. Doucement, il se retira de Sea, sans le brusquer, profitant de ces derniers instants en lui. Il laissa échapper un sourire, de satisfaction, de plaisir, de victoire, de tout ce que vous voudrez, alors qu’il s’allongea à côté de Sea, l’esprit tout embrumé par ce qu’ils venaient de faire.

    Il releva doucement son buste, juste pour venir poser tête sur sa main, en appuie sur son avant-bras. De là, il admirer clairement encore une fois son professeur, vu sur son immense tatouage. Irrésistiblement, il vint glisser ses doigts contre ses omoplates, à la naissance des ailes qui lui couvraient le dos, puis il descendit lentement, le long des plumes, avant de venir caresser sa chute de rein. Jeong ne put s’empêcher de sourire à nouveau. Il avait gagné, enfin, après tout ce temps. Il avait eu Sea, rien que pour lui, entre ses bras, obtenir absolument tout ce qu’il voulait de ce doux Coréen.

    - Alors… Tu n’aimes pas jouer avec moi ?~
    lui glissa-t-il au creux de l’oreille.

    Il déposa ses lèvres contre son cou, ses cheveux, ses épaules, une multitude de baisers qui lui seraient presque étrangers tant il n’avait pas l’habitude de faire ça. Mais il ne réfléchissait plus à grand-chose en sa compagnie, surtout après un tel moment, plus délicieux encore que tout ce qu’il avait pu voir.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 72
Age : 31
Localisation : Plongé dans un bouquin...
Humeur : Ne pas sourire ne signifie pas ne pas être heureux...

Feuille de personnage
Statut :: Célibataire
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
Jeu 15 Juil - 11:52
  
    Mes gémissements faiblissaient doucement alors que s'attardaient sur moi les doux élans de ce fulgurant plaisir perduré par les mouvements de Jeong à l'intérieur de moi, empêchant ma respiration de reprendre une allure normale. J'avais l'impression de sentir ses doigts sur mes hanches avec bien plus de clairvoyance, sachant avec précision où ils pressaient ma peau. Il accentua encore ses va-et-vient, déclenchant des salves de frissons partout sur mon corps. Je n'entendais plus que sa voix, et j'avais l'impression d'être complètement hypnotisé, seul lui comptait et rien que d'y penser cela m'effrayait... pourtant c'était bien la vérité de ce que je ressentais depuis le "début", c'était bien ce que mon corps avait essayé de me faire comprendre toute la soirée en me poussant dans les bras de mon élève, en le laissant me toucher si intimement.

    Un grondement secoua sa poitrine, dévoilant à peine mon prénom et je le sentis avec bonheur se répandre en moi. Ses plaintes s'éteignirent à leur tour alors qu'il effectuait quelques derniers mouvements à l'intérieur de moi, je me mordis la lèvre en percevant le léger tremblement de ses mains. Mon coeur battait, normalement, mais c'était déjà un miracle... je le ressentais comme un écho à celui de Jeong, peut-être était-ce ça... me faisant une bonne fois pour toute comprendre les sentiments que j'avais pour lui. Alors j'acceptai simplement, parce que j'étais tout bonnement heureux de ce qui venait de se passer, de m'être donné à lui même si ça devait ensuite me détruire parce qu'il ne s'intéresserait plus à moi... il avait eu ce qu'il voulait, moi aussi, en partie du moins.

    Il quitta finalement mon corps et je m'allongeai sur le ventre, sentant mes muscles engourdis rouler sous ma peau avec une douce douleur, enfouissant mon visage dans mon oreiller une seconde avant de tourner la tête vers Jeong qui venait de s'étendre à côté de moi. Un grand sourire planait sur ses lèvres, un sourire de vainqueur, je baissai les yeux pour ne plus le voir. Je n'étais qu'un imbécile... Sa main se posa dans mon dos, suivant les lignes sombres de mes ailes. Je frissonnai derechef lorsqu'il glissa ses doigts au creux de mes reins. Il se rapprocha de moi et son souffle caressa mon oreille.

    - Alors… Tu n’aimes pas jouer avec moi ?~

    Je fermai les yeux mais ne pus empêcher un sourire de se dessiner sur mes lèvres alors que Jeong me couvrait de baisers. Je n'avais aucun doute sur le fait que ça ne devait absolument pas être dans ses habitudes d'être si affectueux, pourtant je ne me posai pas de question. A quoi bon de toute façon ? Je frissonnais, et sentais mon coeur battre la chamade. J'espérais qu'il ne s'en rendrait pas compte...
    "Aimer jouer avec lui" ? Que pouvais-je dire ? Explicitement, je ne serais pas capable de lui dire que j'avais adoré être dans ses bras, il devait bien l'avoir compris de lui-même de toute façon. Je rouvris les yeux et le regardai.

    - Je ne répondrais pas, ton ego est assez sur-dimensionné comme ça... répondis-je d'un ton indifférent.

    Je fis un sourire en coin et me redressai sur mes avant-bras, mon visage n'étant plus qu'à quelques centimètres du sien, je ne résistai pas à l'envie de l'embrasser une dernière fois. J'y avais bien le droit, non ? Rien qu'un dernier baiser pour mettre fin à ce que nous venions de vivre tous les deux... Je remontai l'une de mes mains sur sa joue, caressant sa peau du bout des doigts et entrouvris mes lèvres pour lécher furtivement les siennes et je rompis finalement le baiser après quelques doux et délicieux instants.

    Prenant sur moi de bouger alors que je n'en avais absolument pas envie, je me redressai complètement et tendis le bras vers le drap pour l'attirer vers moi, je passai une main dans mes cheveux et soupirai.

    - Je vais prendre une douche.

    Je me relevai et enroulai le drap autour de ma taille, je n'étais toujours pas du genre à me balader nu chez moi... Posant une dernière fois mon regard sur Jeong, je lui fis un doux sourire avant d'aller dans ma salle de bain. En vérité, j'étais plutôt du genre à me blottir dans les bras de mon amant et à m'endormir ainsi, sa chaleur et son odeur m'englobant totalement. Mais là je préférais m'éclipser, sachant pertinemment que Jeong n'était pas un homme qui passait la nuit avec ses partenaires... et je n'étais pas stupide au point de croire qu'il changerait ses habitudes pour moi. En revanche j'espérais qu'il serait assez intelligent pour profiter de mon absence pour s'en aller sans que j'aie à le voir faire... ce serait trop difficile, rien que d'y penser j'en avais les larmes aux yeux.
    Je refermai la porte de la salle de bain derrière moi et fourrai le drap dans la machine à laver. Ma chambre allait être imprégnée de l'odeur de Jeong, j'allais devoir y remédier si je ne voulais pas me complaire dans ma tristesse. J'ouvris l'eau de la douche et me glissai dessous sans même attendre qu'elle se réchauffe, je devais aussi me débarrasser de son parfum sur ma peau... je m'appuyai contre le mur et me mis à attendre le bruit de la porte d'entrée, les larmes perlant à mes paupières. Je ne savais plus quoi penser... qu'allais-je faire à présent qu'il avait gagné ? J'avais perdu tout intérêt à ses yeux probablement, il m'avait fait ce qu'il voulait, il m'avait mené à l'endroit qu'il souhaitait... au bord du gouffre... maintenant je n'avais plus qu'à lutter seul pour ne pas tomber plus bas.



_________________
"j'ai un rêve étrange... une ombre errante
il semble que je puisse la voir mais je ne vois rien du tout, ce n'est qu'une illusion"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 50
Age : 27
Localisation : Le dernier nightclub branché de Tokyo.
Humeur : Amusé.

Feuille de personnage
Statut :: Libertin
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
Sam 31 Juil - 22:36
  
    Jeong sentait son professeur frissonner à nouveau sous ses quelques caresses, sa peau frémissait avec tendresse lorsque ses doigts s’attardèrent sur sa délicieuses chute de rein. Il ne voyait que ça de toute manière, il ne faisait plus qu’attention à cette douce peau blanche, et à tout ce qu’il pouvait y provoquer. Entre deux baisers, son regard se posa sur son visage, à moitié enfui contre l’oreille. L’élève esquissa tout de même un sourire en voyant celui affiché sur les lèvres de son professeur, sans que les frissons déclenchés ne cessent un instant. Il adorait le sentir ainsi sous le charme, sensible à ses caresses, ses baisers, et il aurait bien continué encore un peu sous aucun souci. Il savait très bien que Sea avait aimé ça, peut-être qu’il n’avait pas vraiment apprécié le principe, effectivement, mais il restait persuadé que l’enseignant n’était pas prêt d’oublier ce moment passé tous les deux. Sea leva finalement les yeux vers lui, après avoir, il semblait, réfléchi quelques secondes à la réponse qu’il allait donner.

    - Je ne répondrais pas, ton ego est assez sur-dimensionné comme ça...

    Jeong laissa échapper un sourire, amusé par la réponse qu’il venait d’entendre. Il savait très bien tout ce que lui reprochait son professeur – et Sea n’était pas le seul, loin de là – mais il n’était pas près de changer pour eux. L’humilité, la modestie, ce n’était décidément pas des qualités pour lui ; quand bien même il arriverait à en faire preuve un jour… Mais cette fois-ci, cette réponse était plutôt satisfaisante, bien plus excitante que la simple confirmation qu’il attendait. Le jeu continuait encore un peu...

    Sea se redressa légèrement sur ses avant-bras, et avant même que l'égocentrique petit prince ne puisse penser à l’embrasser, il posa ses lèvres tout contre les siennes, dans un doux baiser. Jeong continua de caresser sa chute de reins, délicieusement cambrée, alors que l’enseignant glisser peu à peu sa main contre la joue de son élève. Jeong esquissa un nouveau sourire lorsque son professeur mit fin au baiser. C’était leur dernier, non ?... Du moins, le dernier de la soirée, et il savait que Sea ne se risquerait pas à réclamer quelques autres câlins ou baisers, malgré l’attention toute particulière que Jeong lui portait, il n’irait sûrement jamais jusque là, avec lui, ou avec n’importe qui que se soit d’autre d’ailleurs. Sea devait déjà se sentir heureux d’avoir réussi a extirper autant de douceur et de baisers de la part de son élève, cela relevait presque du miracle.

    Jeong resta ainsi appuyé, le visage posé sur sa main, regardant Sea qui décidait peu à peu de se lever. Finalement il lui restait quand même un peu de bon sens, et le fait qu’il décide de rompre ce moment lui-même, avait évité à Jeong de le faire, ce qui aurait été, sans aucun doute, beaucoup moins plaisant. Sea se redressa, à côté du lit, nu, et son élève en profitant pour esquisser un dernier sourire, se plaisant à regarder ainsi son professeur juste devant lui, ce délicieux corps qu’il avait eu pour lui… Jeong le vit retirer totalement le drap, et laissa échapper un petit rire, il l’avait vu nu, ils avaient couchés ensemble, Sea pouvait bien aller dans la salle de bain sans avoir à se couvrir le corps…

    - Je vais prendre une douche.


    Jeong ne prit pas la peine de répondre, que pouvait-il dire de toute manière ? Il savait l’un comme l’autre qu’il allait partir aussitôt que Sea serait rentré dans la salle de bain. Il n’avait pas l’intention de rester, et n’avait sûrement pas non plus l’intention de l’héberger. Il avait laissé son parfum dans la pièce, l’odeur de leur ébat dans le lit, c’était déjà bien assez. Jeong le regarda partir, se retourner avec encore plus de sensualité que d’habitude, finalement, même le drap lui allait à merveille, dévoilant juste ses cheveux légèrement en décoiffés, son dos, ainsi ses majestueuses ailes ; et laissant deviner, bien sûr, ce que Jeong préférait chez son délicieux professeur. Un sourire un brin pervers se dessina sur ses lèvres, près à lui lancer une réplique, mais finalement, il se retint, ne voulant pas faire durer cette jolie fin.

    * Tu es bien mieux totalement nu… *


    Jeong laissa le temps à Sea de rejoindre sa salle de bain, puis resta encore quelques minutes sur le lit, fixant le plafond. Sa victoire était incontestable, et absolument délicieuse. Ce soir valait bien toutes ces semaines d’attentes et tout ce Jeong avait dû entreprendre pour l’avoir enfin entre ses bras. Et comme pour changer, le jeune homme n’était pas peu fier de lui…
    Il se leva finalement en entendant l’eau couler dans la douche. Jeong n’aurait plus qu’à se rhabiller et partir, aussi naturellement qu’il était venu. Demain serait un autre jour, non ? Enfin, surtout pour Sea… Aurait-il le courage de supporter de nouveau le regard de son élève ?... Jeong remit son sous-vêtement, ainsi que son pantalon, laissant son regard faire le tour de la pièce, à nouveau. Finalement, c’était un endroit plutôt agréable, ou peut-être était tout simplement parce que Sea y vivait… Dans tous les cas, il savait pertinemment qu’il allait revenir. Finalement, ce petit jeu était loin, très loin, d’être fini pour l’héritier, et ce n’était que la première partie qui s’était finie ce soir.

    Torse-nu, toujours dans la chambre, il finit par s’allumer une cigarette. De toute manière, Sea ne sortirait sûrement pas avant qu’il est entendu la porte claquer, que Jeong soit parti, très loin d’ici. Juste par jeu, il se décida a laisser son paquet de cigarette sr la table de chevet de son professeur. Pour lui faire encore penser à son élève ? Pour pouvoir le lui réclamer et l'approcher demain ? Sûrement, quand bien même il n'avait pas besoin d'une raison matérielle pour oser aller lui reparler, loin de la... Il remit son t-shirt alors que sa cigarette venait presque à sa fin. La ou il allait, il pourrait bien en taxer quelques unes, le problème ne se posait même pas. Et déjà, sa fin de soirée s'annonçait plutôt amusante, pourquoi rentrer chez soi lorsque l'on peut encore profiter ?... Sans aucun remord, il remit ses chaussures, récupérer ses affaires et sortit de chez Sea, comme si de rien n'était. Il aurait tout le temps de penser à comment le séduire de nouveau avant demain matin...




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Message Sujet : Re: Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]
  


Revenir en haut Aller en bas

Qu'est-ce que tu me veux encore? [JeongHu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fate :: Vieux sujets-