Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez|

OS Halloween

AuteurMessage
avatar
Messages : 72
Age : 31
Localisation : Plongé dans un bouquin...
Humeur : Ne pas sourire ne signifie pas ne pas être heureux...

Feuille de personnage
Statut :: Célibataire
Relations ::
RP :: Dispo



Message Sujet : OS Halloween
Lun 2 Nov - 2:49
  
Genre : Angst, Yaoi
Personnages/groupes : DBSK
Résumé : Une petite fête de Halloween dans un manoir... comment est-ce que ça tourne lorsqu'un psychopathe se trouve parmis les invités?


__________________________________

Don't be
Scared

    Les autres étaient déjà tous arrivés apparemment... pourquoi fallait-il que je sois le dernier prêt ? Et surtout, pourquoi fallait-il que ça ne les étonne même plus ? C’était décidément une habitude que j’avais prise sans trop m’en rendre compte, et qu’il allait sérieusement falloir que je perde... et au plus vite si possible. Même si j’allais certainement essuyer les plaisanteries des quatre abrutis pendant quelques temps, au moins je n’aurais plus l’impression que tout le monde se presse après mon arrivée parce que justement je suis arrivé en retard... « comme d’habitude »... c’était un « comme d’habitude » que je n’aimais pas. M’enfin, je n’allais pas me mettre à tergiverser sur les habitudes qui me paraissaient bien ou non, j’en aurais pour des heures, et ce n’était pas utile que je sois plus en retard que je l’étais déjà.

    Je sortis du taxi qui m’avait emmené dans ce somptueux - lugubre - manoir, et m’avançai vers l’immense porte d’entrée. J’allais frapper, mais elle s’ouvrit et une jeune femme vêtue d’une robe noire aux allures fantomatiques et aux lèvres noires me fit un grand sourire.

    - Bonsoir JaeJoong, vous êtes le dernier à arriver...
    - Désolé,
    soupirai-je.
    - Ce n’est pas grave, me répondit-elle en riant. Entrez.

    Je lui fis un petit sourire et entrai, elle referma la porte derrière moi et me demanda de lui laisser ma veste, ce que je fis. Elle me conduisit ensuite jusqu’à une grande salle où une petite vingtaine de personnes étaient réunies. Et je dois dire qu’il y en avait beaucoup qui me disait vaguement quelque chose, mais je n’aurais pas su dire qui ni pourquoi j’avais cette impression.

    - J’espère que vous passerez une bonne soirée, me dit-elle avant de s’éloigner vers le buffet.

    Pour ma part, je me dirigeai vers mes quatre amis. ChangMin me vit et fit signe aux autres, ils levèrent tous les yeux vers une horloge puis YunHo et JunSu se tapèrent dans la main. YoChun soupira et secoua la tête quand je m’arrêtai à côté d’eux.

    - Qu’est-ce qu’il y a ? demandai-je, ayant cette légère impression que ma présence ne les enchantait pas.
    - Tu viens de nous faire gagner une jolie somme, dit JunSu.
    - Quoi vous pariez encore sur mon retard !?

    Ils éclatèrent de rire. Ouais, je devais vraiment ne plus être autant en retard, ça commençait à être pas vraiment amusant... enfin pas pour moi... ni pour celui - enfin ‘ceux’ pour cette fois - qui perdait de l’argent et qui m’en voulait un peu de ne pas m’être dépêché pour une fois.
    Un serveur passa près de moi, je tendis le bras pour attraper une coupe de champagne et j’en bus la moitié d’un coup. Comprenant sans doute qu’ils m’avaient un peu énervé, ils repartirent dans leur conversation et je regardai autour de moi.
    Ce soir, c’était Halloween, et en voyant la décoration du manoir on ne pouvait que le comprendre, nous avions été tous les cinq invités à une soirée déguisée. Le manoir se situait à l’extérieur de la ville, et il était entouré de bois, ce qui rendait l’atmosphère idéale à la soirée... même si, personnellement, je n’aimais pas ça. Tout le monde était donc déguisé, et ça me faisait étrangement penser à « la nuit des morts vivants », c’était probablement normal... quoiqu’il y avait un peu de tout et rien dans un goût de zombies ou trucs de ce genre, donc il n’y avait pas vraiment de raison de penser des morts vivants... je préférai ne pas chercher d’où me venaient mes raisonnements, ça ne servait à rien, je m’y perdrais purement et simplement.
    Les quatre autres étaient pas mal accordés je dois dire, YunHo et ChangMin en vampire, et JunSu et YoChun s’était inspiré du style que nous avions pour le clip TriAngle, et moi, bah pas très loin de ça non plus, mais bon pour une fête de halloween c’était quand même ce qui allait le mieux.

    - Bon, et vous avez vu beaucoup de personnes qu’on connaît ? demandai-je à tout hasard.

    Bah oui, peut-être qu’ils arriveraient à me faire trouver pourquoi les gens me paraissaient si étrangement familiers, c’était quand même énervant de ne pas savoir... bah oui, si quelqu’un venait nous parler et que j’étais le seul à pas savoir de qui il s’agissait, j’aurais quand même pas l’air très malin... pas que je n’ai pas l’habitude d’ailleurs, mais quand même si je pouvais m’éviter ce genre de situation c’était toujours bon à prendre.

    - Euh non, répondit YunHo de manière plutôt catégorique.

    Je haussai les sourcils et regardai à nouveau autour de nous. Bon alors ça ne devait être qu’une impression si je pensais les connaître... mais c’était bizarre. Bon tant pis, je n’allais pas me gâcher la soirée pour si peu hein...

    - Ah si, y a lui, reprit-il en montrant derrière moi.

    Je me retournai et fis un bond en arrière en échappant un cri quand je vis le mec avec une grosse balafre sur l’œil, du sang sur le menton et une flèche en travers de la tête juste devant moi. Ils pouffèrent tous les cinq de rire et ChangMin, à côté de qui j’étais à présent, posa un bras sur mes épaules.

    - Va falloir t’habituer à voir ce genre de tête ce soir, c’est Halloween quand même.
    - Oh ça va !
    lançai-je en poussant son bras.
    - Désolé JaeJoong je voulais pas te faire peur, rit l’espèce de monstre.
    - Mais c’est pas grave IhnKyang, dit YoChun, il a pas l’air d’être très avec nous ce soir.

    Ihn Kyang !? Alors ça voulait dire que c’était notre manager !? Nan c’était juste pas possible, même en étant déguisé, son visage était pas comme ça... Je préférai me taire et les écouter parler, participant de temps en temps à la conversation histoire de ne pas avoir l’air trop ailleurs, ni de penser à cette soirée qui était de plus en plus étrange.

    - Bon, je vais faire un tour, dit soudain YunHo.

    Ils hochèrent tous la tête et je le regardai s’éloigner. Je me demandais quand même bien où il pouvait aller, c’était pas comme s’il pouvait connaître le manoir... et le connaissant, boulet comme il l’était, il allait se perdre. Je soupirai doucement, tant pis c’est pas moi qui irait le chercher hein... parce que j’étais bien conscient que je pouvais me perdre moi aussi.
    Une fenêtre de la salle s’ouvrit brusquement et un vent sifflant et glacial entra dans la pièce jusqu’à ce qu’un serveur se trouvant à proximité vienne refermer la fenêtre puis il s’excusa. Bah quoi c’était quand même pas sa faute...

    - Ah qu’est-ce que j’ai froid maintenant moi ! se plaignit JunSu.
    - On allait qu’à aller voir les autres pièces, proposa YoChun.

    ChangMin et JunSu acquiescèrent et IhnKyang alla retrouver les personnes avec qui il était venu.

    - Nan moi je reste là, dis-je en secouant doucement la tête.
    - Tout seul ? Un soir d’Halloween ?
    - Oh ça va je suis pas un gamin !


    Il pouffèrent d’un rire gentiment moqueur et quittèrent finalement la pièce à leur tour. Nan mais ils m’abandonnaient vraiment en plus ! Je soupirai longuement puis allai m’asseoir sur une banquette, un serveur s’approcha de moi et me proposa un cocktail. Je pris donc un verre et il s’éloigna, puis peu après la jeune femme qui m’avait ouvert vint s’asseoir à côté de moi.

    - La soirée se passe bien ? demanda-t-elle en souriant.
    - Oui génial, mes amis viennent de me laisser tout seul...

    Elle rit doucement et appela un serveur pour avoir un verre.

    - Eh bien, dites-vous que c’est une occasion de parler avec d’autres personnes que ceux avec qui vous passaient vos journées.
    - Sans doute...
    - Je dois vous avouer, que je suis une grande fan de vos chansons.
    - Oh, beh merci beaucoup.
    - Vous avez tous une très belle voix et vous dansez super bien
    , ajouta-t-elle.

    Elle gloussa doucement et je vis ses joues s’empourprer d’un seul coup.

    - Ahah si mes amies savaient que je vous ai dit ça en personne, elles me tueraient.
    - Alors ne leur dîtes pas
    , dis-je en souriant.
    - Vous rigolez ! Elles seront vertes de jalousie !
    - Vous voulez rendre vos amies jalouses ?
    - Oh c’est ce qu’on appelle l’amour vache, malgré tout on s’adore.
    - C’est bon à savoir...


    Je ris en même temps qu’elle et elle secoua doucement la tête avant de prendre une gorgée de son cocktail.

    - Alors, vous n’avez pas l’habitude de faire des grandes soirées avec des gens connus ?
    - Oh non ! Pourquoi, j’en ai l’air ?
    - Bah vous semblez plutôt à l’aise... le manoir est à vous ?
    - A mon oncle, il m’a demandé de venir pour aider à avoir un œil partout... à son âge, il est vite dépassé par les évènements.
    - C’est pas très gentil de dire ça.
    - Arf venant de moi il a l’habitude
    , dit-elle en riant.

    Bon eh bien au moins j’avais quelqu’un à qui parler. Et on discuta d’un peu de tout, de ce qu’elle faisait, du manoir et de la décoration dont elle s’était elle-même occupée. Et durant tout ce temps, les autres ne revenaient toujours pas. C’était pas que je m’inquiétais, mais c’était quand même pas sympa de me laisser à l’écart... surtout qu’ils étaient pas censés savoir que j’étais plus tout seul...
    Un serveur revint vers nous, il se prit les pieds dans un tapis et renversa ses verres sur moi, ils allèrent ensuite se briser à mes pieds.

    - Oh je suis vraiment désolée ! s’exclama la jeune femme en se relevant.

    Elle et le serveur s’inclinèrent en même temps. Je secouai doucement la tête et me relevai.

    - C’est rien...
    - Il y a une salle de bain au premier étage
    , me dit-elle. Les escaliers sont par là, je vous accompagne ?
    - Non merci, ça devrait aller. Et puis je vous ai assez retenue durant votre travail.
    - Oh non, ce n’est vraiment pas grave.


    Elle rougit à nouveau et je partis dans la direction qu’elle m’avait indiquée. Et d’un coup le bruit sembla s’assourdir. Je longeai un couloir rempli de fausses toiles d’araignée et de tableaux sanguinolents... pourquoi étais-je parti tout seul ? Je trouvai finalement les escaliers et montai à l’étage. Une porte juste en face de moi était entrouverte et à l’intérieur se trouvait une petite lumière, certainement pour indiquer que c’était la salle de bain, et que les gens n’aillent pas voir un peu partout.
    J’allai donc dans la salle de bain et refermai la porte derrière moi, j’allumai la grande lumière. Je me plaçai devant le miroir et ouvris le robinet d’eau froide pour nettoyer mon chandail. Heureusement j’étais en noir donc ça ne se voyait pas trop, mais bon je préférais autant mettre de l’eau dessus, ça pourrait peut-être dissiper un peu l’odeur d’alcool... J’essuyai ensuite du mieux que je pouvais avec la serviette qui était au bord du lavabo, puis je m’arrangeai un peu.
    J’allai sortir de la pièce quand j’entendis un cri étouffé, je me figeai et finalement entrouvris la porte pour regarder vers le bout du couloir, pensant d’abord à une mauvaise blague.
    Mais je vis deux ombres, l’une tomba par terre comme une poupée de chiffon et l’autre releva la tête vers moi, il portait un masque sur le visage. Un éclat attira mon attention sur sa main et je vis qu’il tenait un couteau, il partit en courant - je me rendis donc compte que ce n’était pas le bout du couloir mais juste un tournant -. Je me précipitai sur le corps gisant au sol. C’était la jeune femme avec qui j’avais discuté pendant près d’une heure, elle s’était faite égorgée. Je sentis mon sang quitter mon visage, et j’aurais presque pu jurer qu’il quittait entièrement mon corps tellement je me sentais mal. Je commençai à trembler mais je luttais pour ne pas céder à la panique, pour ne pas m’évanouir, il fallait que j’aille prévenir quelqu’un.

    - JaeJoong...

    En même temps que cette voix retentit si près de moi, une main se posa sur mon épaule. Ne m’y attendant pas, le choc fut tel pour moi que tout s’assombrit, tout devint silencieux.
    Lorsque je repris connaissance, j’étais couché sur un lit à baldaquin totalement noir, la pièce n’était éclairée que par une chandelle et les rideaux, noirs évidemment, étaient tirés. Je me redressai d’un bond en me souvenant de ce qui était arrivé. Je me précipitai sur la porte, mais la poignée tournait dans le vide, puis j’entendis un grand cri... un cri d’agonie, venant de je ne sais pas trop où. Je me glaçai et à nouveau je me mis à trembler. Il fallait que je sorte de là ! J’allai vers la fenêtre et tirai les rideaux... je découvris des barreaux aux fenêtres. Je regardai en bas, il y avait certes facilement trois mètres jusqu’au sol, mais j’aurais préféré tenter ma chance en sautant par la fenêtre plutôt que d’attendre que le malade qui avait tué la fille ne vienne me cueillir dans cette chambre où j’étais piégé... mais malheureusement, je n’avais pas le choix...
    J’entendis le plancher craquer et cela semblait résonner démesurément. Je reculai dans le coin de la pièce et me laissai glisser contre le mur. Je remontai mes genoux contre mon torse et enfouis mon visage dans mes bras. J’avais tellement peur que je n’arrivais pas à respirer, et les pas semblaient se rapprocher très lentement de la porte.
    Je ne savais même pas ce qui se passait, ou s’était passé. Les autres étaient-ils partis du manoir ?... non, ils ne m’auraient pas laissés là tout de même.
    Les pas s’arrêtèrent, devant la porte. Mon cœur cessa de battre quand j’entendis la serrure se déverrouiller. Je me resserrai un peu plus sur moi-même en priant qu’il ne jette qu’un léger coup d’œil dans la pièce avant de partir... mais je rêvais, s’il avait la clé c’était parce qu’il savait qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur...
    La porte s’ouvrit lentement, puis se referma avec la même délicatesse, les pas s’approchèrent délibérément de moi... je devais être visible depuis la porte apparemment... et j’allais mourir là, égorgé...
    Une main se posa sur mon bras et je me redressai d’un coup, étant dans la pénombre, je ne vis qu’une silhouette devant moi et j’allais crier quand une seconde main se plaqua sur ma bouche.

    - N’aie pas peur JaeJoong, c’est moi, YunHo... chuchota une voix délicieusement grave que je connaissais bien.

    Mon cœur recommença à battre, c’était bien sa voix, alors ça pouvait être que lui... Il enleva sa main de ma bouche et me releva, j’étais encore un peu en état de choc et il me secoua pour essayer de me faire reprendre contenance.

    - Il faut pas rester là, il va arriver... ils y sont presque tous passés, il faut trouver un moyen de fuir...
    - A-arrête, tu m’affoles... je t’en prie explique-moi, je ne comprends rien...


    Il me regarda une seconde avant de jeter un regard vers la porte, puis il me poussa vers le lit pour me faire asseoir et il prit place à côté de moi. Il posa ses mains sur mes épaules.

    - Je te demande pardon de t’avoir laissé, je pensais pas que ça tournerait de cette manière... c’est à cause de moi que t’es tombé dans les pommes. C’est qu’après que j’ai vu le corps de la fille, je t’ai porté pour te mettre dans une chambre et ensuite j’ai prévenu tout le monde... là c’est arrivé si vite, une autre personne avait été poignardé dans la salle, ça a été la panique... tout le monde a essayé de s’enfuir mais la grande porte était bloquée et comme la seule personne à connaître le manoir comme sa poche était morte, personne ne savait comment partir. Y a eu un autre cri dans le manoir et un groupe est parti vers les sous-sol... je sais pas s’ils ont réussi à partir...
    - Tu veux dire qu’il y a vraiment un malade dans le manoir et qu’il a tué tout le monde ?
    - Presque...
    - E-et... ChangMin, JunSu, YoChun... ils... ?
    - J’en sais rien, on s’est séparés quand je suis venu fermer la porte de la chambre à clé...


    Ses mots percutèrent dans mon esprit, et je compris alors pourquoi il s’était excusé au début de son explication. Il m’avait coincé dans cette chambre, et si le tueur avait su que j’étais là j’aurais pu me faire tuer à tout moment... Je me sentis pâlir à nouveau...

    - Mais t’es complètement malade !?

    Il plaqua sa main sur ma bouche mais je la repoussai, sans vraiment penser aux conséquences que mes cris pourraient avoir... tout arrivait d’un coup, c’était insupportable... Il réessaya de me mettre une main sur la bouche, s’excusant une nouvelle fois, mais j’attrapai son poignet pour l’éloigner de mon visage. Il glissa sa main libre dans mon cou et se rapprocha d’un coup de moi, scellant nos lèvres et je me figeai. Qu’est-ce qui lui prenait de m’embrasser ? D’accord il voulait me faire taire mais là c’était un peu trop radical, non ?
    Ses lèvres quittèrent finalement les miennes, mais restèrent à quelques centimètres, comme s’il réalisait ce qu’il venait de faire... et mon cœur battait étrangement vite, je n’aimais pas ça, pas dans un moment pareil.

    - YunHo mais...
    - Excuse-moi
    , souffla-t-il. Je voulais juste que tu arrêtes de crier...
    - Alors lâche-moi si ce n’est que ça...


    Car oui, sa main était toujours sur ma nuque et il ne semblait pas vouloir la faire bouger.

    - Non, ce n’est pas que ça... ce n’est peut-être pas le moment mais... ou si justement, j’ai peur que ça se finisse mal, et je veux que tu saches ce que je ressens pour toi.

    Il plongea son regard dans le mien et m’embrassa à nouveau, plus intensément et cette fois je répondis à son baiser. Je ne pouvais pas faire autrement, c’était comme si je ne m’en rendais compte que maintenant, mais je ressentais quelque chose de fort pour lui... c’était du gâchis, non ?
    Après quelques courts instants, je rompis le baiser et il s’écarta de moi, je lâchai son poignet.

    - Il faut qu’on s’en aille de là, dit-il finalement.

    Je hochai la tête et il prit ma main. On se releva du lit et il ouvrit la porte, jetant un coup d’œil dans le couloir, puis il m’entraîna avec lui. Je le suivis en regardant autour de moi. Il y avait des traces de sang sur les murs, il fallait vraiment qu’on arrive à s’enfuir d’ici.
    On traversa entièrement le couloir avant d’emprunter des escaliers qui descendaient à l’étage inférieur.

    - Par où est-ce qu’on va sortir ? demandai-je, comme s’il avait la réponse.
    - Je pense qu’il faut essayer de passer par les sous-sols...
    - Mais si les autres y ont été tués ?
    - Alors le tueur n’y retournera sans doute pas tout de suite, et on trouvera peut-être un passage...
    - Et si on trouve rien ?


    Il s’arrêta net et, comme je ne m’y attendais pas, je me butai dans lui. Mais faut pas s’arrêter comme ça ! Et si le tueur arrivait !? YunHo se tourna vers moi, et posa sa main libre sur ma joue.

    - Tu me fais confiance ?
    - Quoi ?
    - Tu me fais confiance ?
    - Oui, bien sûr... mais...
    - Ne pose pas de question.


    J’ouvris la bouche pour dire autre chose mais un cri retentit à nouveau, suivis de pas précipité à l’étage au-dessus. On se remit à courir, je manquai de trébucher à plusieurs reprises - évidemment courir dans les escaliers c’était pas prudent pour moi -. On arriva dans un couloir du rez-de-chaussée au bout duquel se trouvait la porte qui menait aux sous-sols, sauf qu’une ombre en sortit. YunHo ouvrit une porte et me poussa dedans, je l’entendis s’éloigner. Sans regarder où j’étais, je me jetai contre la porte pour essayer de l’ouvrir, mais elle était bloquée. Putain mais qu’est-ce qu’il foutait ce con !?

    - YunHo merde qu’est-ce que tu fais !!? hurlai-je.

    J’entendis un gros bruit puis plus rien. Je reculai de la porte et regardai la pièce où je me trouvais. C’était apparemment un vestiaire et toutes les vestes de tout le monde étaient rassemblées. Je les poussai pour voir s’il y avait pas une fenêtre derrière ce tas de vêtement, puis quelque chose attira mon attention. Le masque... le masque que le tueur portait... par curiosité, je poussai les vêtements autour savoir à qui était le manteau où il était glissé... YunHo... c’était son manteau... il y avait du sang dessus, et maintenant ma main en était recouverte.

    - Merde... merde... oh c’est pas vrai...

    Je me mis à trembler et mon corps se crispa quand j’entendis la porte se débloquer, je repoussai les vêtements.

    - JaeJoong ? Qu’est-ce...
    - Je regardai s’il y avait pas une issue... on sait jamais...


    Il s’approcha de moi, et cela me prit toute la peine du monde pour ne pas reculer. Il caressa ma joue.

    - Tu trembles tellement, t’es sûr que ça va ?
    - Je... j’ai eu peur pour toi... non mais ça va pas de te jeter dans la gueule du loup !?
    le sermonnai-je d'une voix tremblante.
    - Ce n’était pas le tueur, c’était un de ceux qui étaient descendu aux sous-sols... il y a des pièges, c’est un manoir ancien... il faut trouver un autre endroit où passer...

    Je hochai la tête et il reprit ma main mais je la lui retirai. Il arqua un sourcil.

    - Et, il est où maintenant ?
    - Il a succombé à ses blessures après m’avoir dit de ne pas descendre... Allez viens, il faut pas rester là...


    Cette fois-ci, je le laissai prendre ma main et on ressortit du placard. Qu’est-ce que je devais faire !? Qu’est-ce qui lui avait prit de tuer tout le monde ? Et pourquoi ne me tuait-il pas moi..? Ou alors il préparait quelque chose... je ne pouvais pas rester avec lui, c’était impossible, il fallait que j’aille chercher de l’aide. Mais comment ? Si je partais, il allait se rendre compte que j’avais découvert ce qu’il avait fait.

    - T’es sûr que c’est prudent de rester tous les deux ?
    - Hein ?
    - Je ne veux pas que tu risques ta vie pour me protéger...


    A nouveau il s’arrêta, mais je n’avais plus peur que le tueur nous prenne de court... puisque j’étais avec lui! Il me rapprocha de lui.

    - Mais je te protège parce que je t’aime, JaeJoong...
    - YunHo...


    Mes tremblements redoublèrent quand il me serra contre lui. Comment allais-je faire pour me débarrasser de lui ? Je n’en revenais pas de ce qu’il faisait, et dire qu’il venait de me faire réaliser que j’étais amoureux de lui... mon cœur se brisait lentement. Je me défis de son étreinte.

    - Il vaut mieux partir avant que je ne puisse plus marcher...

    Il fit un petit sourire et je me mis à marcher avant qu’il n’essaye de prendre ma main. Bon maintenant il ne me restait plus qu’à trouver un moyen de m’échapper. Je regardai devant moi et vis de la lumière après le tournant du couloir, elle s’allumait et s’éteignait comme si la personne voulait attirer notre attention... ou peut-être juste la mienne.
    YunHo m’arrêta.

    - Restes là...
    - Mais c’est sans doute une victime...
    - Ou pas... Je vais aller voir...


    Il commença à s’éloigner et mon cœur se serra... il allait tuer cette personne, de sang-froid... et dans peu de temps ce serait moi, il fallait que je partes. Lorsqu’il eut tourné, j’entrai dans la pièce la plus proche et soupirai en voyant que la fenêtre était dépourvue de barreaux. Je m’approchai et réprimai un cri en sentant une main attraper ma jambe. Je baissai les yeux et les larmes me montèrent aux yeux quand vis ChangMin, du sang sortait de sa bouche et il semblait souffrir... tellement souffrir. Je m’agenouillai.

    - JaeJoong va-t-en, c’est...
    - YunHo, oui je sais... pardon ChangMin...
    - Pourquoi ? Tu n’y es pour rien... Sauves-toi, dépêches-toi...


    Je caressai sa joue et ses yeux se fermèrent. Je retins mes larmes et me relevai. J’ouvris la fenêtre et m’y hissai.

    - JaeJoong, où est-ce que tu es !? cria la voix de YunHo dans le couloir.

    La porte s’ouvrit. Sans attendre, je sautai et me mis à courir aussi vite que je le pouvais à travers les arbres. Il était probablement à ma poursuite, j’étais probablement le seul qui lui avait échappé... mais pourquoi les autres n’avaient-ils pas pu partir ? Pourquoi ChangMin n’avait-il pas pu fuir alors qu’il était si proche d’y arriver !? C’était injuste ! Pourquoi est-ce que j’étais le seul encore en vie ?
    Il faisait si noir, je ne voyais même pas où j’allais, et je trébuchai. Quand je voulus me relever, ma main dérapa sur une roche tranchante et je m’ouvris l’avant-bras. Je pris quelques instants pour parvenir à me donner le courage de me relever et je me remis à courir, mais je perdais du sang et je ne savais toujours pas où j’allais.
    Je compris que j’allais dans la mauvaise direction lorsque YunHo se retrouva devant moi, un sourire malsain aux lèvres.

    - J’aurais pas du laisser le masque à l’intérieur du manoir, mais je n’aurais pas cru que tu irais fouiller dans les vêtements...
    - P-pourquoi t’as fait ça !?
    - J’en sais rien, c’est une idée qui m’a plu...


    Il fit un pas en avant, et moi un en arrière, sauf que mon pied se prit dans une racine et je tombai.

    - Je ne t’aurais pas fait de mal... on aurait été les deux seuls survivants... mais maintenant j’ai d’autres projets pour toi...
    - C-comment ça !?


    Il sortit un couteau plein de sang de sa veste et s’agenouilla près de moi. Il attrapa mon poignet blessé et le serra, un cri m’échappa.

    - Tu as été pris d’une folie meurtrière... c’est vrai que tu n’étais plus dans ton état normal depuis quelques temps. J’ai réussi à m’échapper du manoir mais tu me poursuivais avec l’envie transcendante de me tuer comme tous les autres. Tu m’as rattrapé, j’ai voulu te raisonner mais tu m’as sauté dessus et tu m’as blessé à la taille...

    Ce disant, il m’avait collé le couteau dans la main - sans me lâcher - et il enfonça la lame dans son corps. Je hurlai d’horreur.

    - YunHo arrête ça je t’en prie ! Reprends-toi, ce n’est pas toi ! Dis-moi que c’est faux !
    - Mais je t’ai repris ton arme, t’ai plaqué au sol. J’étais tellement furieux de ce que tu avais fait, et je savais qui si je ne te tuais pas, toi tu me tuerais sans aucun scrupule.


    Il reprit le couteau et plaça une main sur ma gorge avant d’en approcher la lame.

    - Alors j’ai fait ce que j’avais à faire... je t’aime JaeJoong...

    Les larmes roulaient abondamment sur mes joues, je n’arrivais pas à bouger. Il releva la lame avant de l’abattre brutalement sur moi.



    Je m’éveillai en poussant un hurlement d’effroi et me redressai d’un bond. Mon corps tremblait comme une feuille, mon visage était mouillé de larmes et mon cœur battait à un rythme tel que j’avais peur qu’il cesse d’un coup. Je sentis quelque chose effleurer ma taille et je criai à nouveau. La lumière s’alluma et je tournai la tête vers la personne qui se trouvait près de moi.

    - Calme-toi, me dit-il de sa voix douce et endormie.

    Il se redressa et m’attira tout contre lui. Je me laissai faire, et même je me blottis contre son torse, réalisant peu à peu que rien de tout cela ne s’était réellement passé.

    - Qu’est-ce qu’il y a ?
    - J’ai fait un horrible cauchemar...
    - C’est toujours comme ça à Halloween, j’ai l’habitude...


    Je soupirai doucement. Oui, bizarrement dés qu’approchait Halloween je me mettais à faire des cauchemars plus horribles les uns que les autres... mais celui-là quand même, il remportait la coupe... imaginer mon homme en tueur psychopathe, non mais n’importe quoi... n’empêche...

    - YunHo... c’est grave si on va pas à la fête au manoir demain soir ?
    - Euh... je suppose que non, je préviendrais les autres qu’on se fera une soirée rien que tous les deux.


    Je hochai doucement la tête et il se laissa retomber en arrière, m’entraînant avec lui. Il ne rééteignit pas la lumière, et sa main caressa doucement mes cheveux pour que je me rendorme... décidément, je détestais Halloween...



Big Smile J'espère que mon OS vous a plu... oui je sais, même pour une OS d'Halloween je peux pas m'empêcher de faire quelque chose de mimi à la fin, j'aime pas quand ça finit mal... [oh la menteuse! Dry ]


_________________
"j'ai un rêve étrange... une ombre errante
il semble que je puisse la voir mais je ne vois rien du tout, ce n'est qu'une illusion"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Message Sujet : Re: OS Halloween
Lun 2 Nov - 21:51
  
OO ah ouais quand même la grande classe comme OS quoi.

J'aurais jamais pensé que ce serait Yunho jusqu'au truc du placard en fait juste avant que Jae découvre tout les trucs.

Ça m,a garder en haleine tout au long. Bravo ma chérie.

C'est une magnifique OS comme toujours =).

J'ai bien hate d'en voir une autre comme ça ^^

N'empêche il fait de jolie rêve Jae XD

Revenir en haut Aller en bas

OS Halloween

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Automne, Halloween, sécheresse.. ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:



Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fate :: Hors Jeux :: Hors Jeux :: A vos plumes! :: Sea Hyung's Stories-